Et si c'était une caméra cachée?

Et si c'était une caméra cachée?

Une nouvelle étape de mon décathlon à la préfecture s’est déroulée hier… Après mes premières étapes du mois de septembre, hier j’ai achevé dans la douleur une belle étape qui a duré un peu plus de 4h30! Et ce n’est certainement pas la dernière étape de cette année… 4h30 d’attente, mon ticket à la main…

Et comme à chacun de mes passages dans les locaux de cette humble institution, j’en suis sortie à la fois verte de rage, révoltée contre cette organisation qui n’a que peu d’égard pour les personnes et leur liberté mais aussi très amusée par les réactions de certaines personnes…

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le fonctionnement du service des étrangers au sein de la préfecture, un petit aperçu de l’organisation :

– Heure d’ouverture 9h, mais la queue à l’extérieur est plus que formée… Certaines personnes sont là depuis déjà au moins 2heures voire 3 heures…

– A l’ouverture, des policiers régulent les entrées. Une fois à l’intérieur, il faut se munir d’un ticket. Mais quel ticket prendre??? Chaque groupe de guichets a un système de ticket particulier. Une personne à l’entrée est censée renseigner les gens à ce sujet… (Ce détail a son importance!). Cette étape est très importante! Pas de ticket=pas de passage possible…

Et c’est parti pour des heures d’attente… En général peu de guichets ouverts, une inefficacité dans le traitement de certains cas, beaucoup de blabla inutiles entre certains employés (heureusement pas tous), d’autres adoptent une attitude irrespectueuse…

En 4h30 on a le temps de flâner, de faire une sieste et surtout d’observer les personnes qui sont là… Le plus marrant est certainement de se poser à l’entrée et d’observer la tête des gens à partir de 9h20 qui découvrent qu’il n’y a plus de tickets… Je me marre toute seule! On aurait presque dit une caméra cachée, des séquences cultes sont à filmer à cet endroit… Et dire qu’il fut un temps ou je me faisais avoir moi aussi!

Une anecdote assez marrante : Un vieux monsieur se présente au guichet avec son ticket après un peu plus de 4heures d’attente. Un black un peu à la Bob Barley avec un chapeau des années 50. Il enlève son chapeau, se pose, donne ses papiers à l’administrative, de là est née une conversation qui a fait rire tous les “queuesards ». Je vous en livre un petit extrait :

Le vieux Mr : Vous allez bien ma petite dame?

L’administrative : Oui très bien,

Le Vieux Mr : Olàlàlà, la queue est trop longue! C’est très physique! C’est presque épuisant. (Imaginez avec l’accent-))

L’administrative : Eh oui, surtout Mr que vous vous êtes trompé de queue! Il fallait faire la queue aux guichets 2 à 7 et pas à ce guichet…

Le Vieux Mr : (D’un calme et d’un zen inégalés) : Euh, c’est votre collègue qui m’a dirigé vers ce guichet. Bon bein je vais refaire la queue là bas.

L’administrative : Vous ne pouvez pas Mr, il n’y a pas de tickets! (Imaginez qu’on vous dise ça après 4 heures d’attente…).

Le Vieux Mr : Je fais quoi alors? (Toujours très très calme…)

L’administrative : Revenez Lundi!

Le vieux Mr en éclatant de rire : ça va être encore plus physique que ce que je pensais alors!

Il reprend son chapeau, salue toutes les personnes présentes avec et s’en va en rigolant…

Ce cher monsieur n’a pas complètement tord. A la préfecture ça ne sert à rien de s’énerver. Il faut plutôt rire de toutes ses absurdités…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *