Tu vas me manquer!

Tu vas me manquer!

Ces derniers temps j’ai réussi (enfin!) à mettre un peu d’ordre dans ma vie surtout au niveau personnel et à retrouver un semblant de sérénité. Ceci sans compter sur le destin… Ma plus grande hantise depuis mes sept dernières années en France a sans aucun doute été de perdre l’une de mes grands-mères sans avoir le temps de lui faire mes adieux… Malheureusement, le destin a la facheuse habitude de nous prendre de court et de nous obliger à être confronté à nos plus grandes peurs…

Ce week end, j’ai perdu ma grand mère paternelle. On a toujours cette impression oh combien amère de ne pas avoir eu assez de temps pour faire ou dire tout ce qu’on aurait du ou avait envie. Mon seul regret est de ne pas avoir été là à ce moment, de ne pas avoir pu être assez présente dans sa dernière année de vie… Je me sens loin d’elle et frustrée de ne pas avoir pu la serrer dans mes bras une dernière fois, de ne pas avoir pu lui dire une dernière fois si ce n’est qu’au téléphone combien je l’aime. Je garderai en mémoire notre dernière conversation téléphonique. Un souvenir apaisant qui me rappelle ses dernières volontés… Méma était une femme très prévenante. Elle m’avait, il y a deux ans déja, préparé tout mon trousseau et tenues de mariage… Sa dernière volonté était d’assister à mon mariage… Désolée méma. Je penserai à toi très fort ce jour là et plus encore.

Je tâcherai d’occulter cette fin de vie entachée par la maladie et ses déboires. Je garderai en souvenir une femme forte et pleine de volonté qui a su gérer sa vie et les siens d’une main de maître. Une femme généreuse, un caractère oh combien fort et une liberté  de ton et d’action. Une femme entière sans concession qui a élevé avec beaucoup de courage ses deux fils.

Tu vas me manquer. Tu me manques déja…

Un commentaire

  1. C’est toujours un peu comme ça que ça se passe.. On a toujours l’impression de n’avoir pas tout dit, pas tout demandé, d’avoir remis à plus tard des sujets.. On fait avec. On pense qu’on sera plus « vigilant » la prochaine fois, mais ça ne sera pas le cas..

    Nous avons tous des « manques » dans nos pensées, dans notre cœur.. Nous avons tous des regrets de n’avoir pu offrir à celles et ceux qu’on a aimé des choses qui leur auraient fait grand plaisir, d’avoir pu leur montrer qui nous sommes vraiment, d’avoir pu nous « révéler » à leurs yeux ! Nous ne sommes pas toujours « dans les temps » (j’espère juste pouvoir l’être vis-à-vis de mes parents, ils m’ont donné beaucoup, je ne leur ai pas rendu autant que je le souhaite, le temps file vraiment très très vite et celui qui me reste me semble désormais court et compté !)… Ça fait aussi partie de la Vie, même si c’est assez peu digeste et que ça peut être source de stress..

    Mais avec le temps, nous ne conservons que le meilleur, y compris pour les personnes qui nous ont quitté en mauvaise condition.. C’est la magie du travail effectué quotidiennement par notre cerveau : le tri de ce qui est le plus utile, le plus heureux, le plus constructif, le tri de ce sur quoi nous pouvons nous appuyer !

    Ce que ta grand-mère t’a transmis, tu le découvriras par toi-même. Tu découvriras aussi qu’à travers des choses qui te paraissaient anodines, elle t’avait mise sur la voie, elle t’avais suggéré des idées……

    Nul doute qu’elle t’a donné, ne serait-ce que par l’exemple, des choses solides dont tu te serviras tout au long de ta vie.. Quel est cet héritage dont tu es dépositaire ? Tu sauras le définir au fil des ans…

    D’ailleurs, les personnes dont nous sommes ou avons été proches sont toujours à nos côtés, à tous moments et peu importe de quelle manière.. À nous de savoir les laisser nous « parler » 😉 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *