Hadopi, le streaming lui dit merci…

Hadopi, le streaming lui dit merci…

Le Maroc paradis du streaming (Slate.fr)
(…) «il y a des paradis du streaming, comme il y a des paradis fiscaux. Le Maroc est ainsi le principal fournisseur de films en streaming pour la France.

Il y a toute une génération de jeunes Marocains de 15-17 ans qui créent un ou plusieurs sites de streaming. Leur pays bénéficie d’une bonne couverture ADSL, et sans trop d’efforts, ça peut donc leur rapporter 1.000 ou 2.000 euros par mois».

Mais à côté de ces artisans du streaming, certains sites basés au Maroc ont réussi à devenir de véritables entreprises, avec des employés payés au noir. Allostreaming, le plus gros site francophone a même ouvert des succursales, comme streamov.com. «Leur revenu total doit facilement atteindre un chiffre d’affaires quotidien de 3 000 euros», affirme Chmielewski.

Même si la Haute autorité contre le piratage décidait de s’attaquer au streaming, elle aurait donc bien du mal à être efficace. «Quand les serveurs ne sont pas en France, il n’y pratiquement aucune solution pour les ayant droits» (…)

Lu dans la revue de presse OEF.

4 commentaires

  1. Et bien moi je dits un grand merci au Maroc pour cette contribution qu’est Allostreaming… Vivant au Mexique j’en suis grand fan!

  2. Le streaming, bien qu’il ne soit pas tjrs légal, il nous sauve des fois 🙂

    PS: besse7a le new look, j’aime bcp 😉

  3. « Quand les serveurs ne sont pas en France, il n’y pratiquement aucune solution pour les ayant droits » ça c’est avant HADOPI, après il y aura les filtre mis en place par les FAI qui vont être l’arme absolue contre nos libertés… L’internet d’aujourd’hui en accès faciles à tous est en train de voir ses derniers jours. Seul les geeks et passionés des technologies pourront continuer à utiliser internet avec pas mal de libertés (parceque ils se seront dotés des outils permettant de contourner au mieux les outils de filtrage).

  4. Mouai en même temps a chaque société ses problèmes… La Mexicaine n’y échape pas hélas! Il y auraient aussi beaucoup a dire sur la vie ici aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *