Liberté, Egalité, Franternité…

Liberté, Egalité, Franternité…

La France : Liberté, Égalité, Fraternité… Voilà un slogan qui mérite bien du respect… Et si ce n’était finalement qu’une vitrine… Longtemps, j’ai eu cette image de la France… Longtemps, j’ai cru que la France est un pays d’épanouissement personnel ou les choix et les libertés individuels ne pouvaient être que respectés… Longtemps, j’ai cru que la laïcité empêchait l’état d’intervenir et d’émettre des jugements sur les convictions religieuses et/ou culturelles de tout un chacun comme elle empêchait la religion d’intervenir dans la gestion de la vie publique et  politique. Longtemps j’ai cru que la France était un pays qui respecte la dignité humaine..

Ces dernières années, j’ai vu la France autrement : Un pays ou on met des étudiants et des touristes dans un centre de rétention pour améliorer les chiffres de l’immigration illégale (j’y reviendrai…), un pays ou on veut interdire aux femmes qui en ont fait le choix de porter une Burka… Un pays ou on créé la scission entre les communautés en lançant un débat sur l’identité nationale…

Et si être français était tout simplement le fait de se sentir Français, d’aimer la France et ce qu’elle nous apporte et de la soutenir et la challenger dans tous ses combats et matchs au quotidien. Pourquoi essayer d’établir un profil type de Français, pourquoi ne pas essayer de se nourrir de cette diversité de cultures, de religions, de pensées et de façon de faire…

Je ne suis pas du tout pour la Burka, mais l’interdire c’est toucher à l’une des libertés des plus fondamentales de l’être humain…  Il faut arrêter de se prendre pour des sauveurs. Interdire la Burka ne libérera pas les femmes qui la porte. Bien des femmes sont en prison chez elles sans pour autant porter une burka. Pourquoi ne pas les respecter? respecter leur culture et leur choix. Et si c’était leur choix, et si elles ne voulaient pas s’exhiber dans la rue…. Certes, ce n’est peut être pas la culture de certain d’entre vous, elle est ou votre ouverture d’esprit?

Et combien même, imaginons que ces femmes portent la burka par obligation et non par choix… Pensez-vous que leur interdire de la porter va leur rendre la vie encore plus simple, que ça va les libérer… Et si c’était la seule fenêtre qui leur restait pour garder le contact avec le monde extérieur. La loi devrait protéger ces femmes et non les priver d’encore plus de liberté. On ne peut pas interdire une tenue vestimentaire pour couvrir un échec social…

Maintenant que je suis moi aussi française, et que ma voix compte (enfin), je ne comprends pas l’intérêt de ces faux débats.

Comment peut-on envisager de légiférer sur une tenue vestimentaire!

J’ai beaucoup voyagé, et j’ai trouvé bien plus d’ouverture d’esprit ailleurs. Tout n’est pas parfait, mais la laïcité ne doit  pas être utilisée comme un prétexte. C’est un principe précieux qu’il faut conserver sans en détourner l’essence. La laïcité n’empêche pas l’ouverture d’esprit à d’autres cultures.

Un petit effort : Respect des autres et ouverture d’esprit!

2 commentaires

  1. Juste texte, bien écris.
    « On ne peut pas interdire une tenue vestimentaire pour couvrir un échec social… » : je suis tellement d’accord avec toi…

    Reste que, dans une démocartie, certaine limite peuvent être mise, la burqua, pour tout ce qu’elle représente peut très bien en être une.
    je considère que certaines normes sont inscrite dans le fonctionnement de chaque société et que ces société ont le droit de mettre leur propre limites.

    La loie n’est as un solution, poser le problème est néanmoins juste a mon sens. Le problème est qu’il est posé par un gouvernement qui n’a plus a faire la preuve de son racisme et fermeture d’esprit, de sa vision étriqué et réactionnaire… La question de la burqua est nésessaire pour définir ce que la France (et l’europe a un moment donné) est prêt a considerer comme acceptable et humain mais si au moins le sujet était abordé sans faux semblant et mensonges cela serais plus simple…

  2. Author

    Oui, je suis tout à fait d’accord avec toi Nicolas. Chaque société a le droit de fixer ses limites. La burka est un vrai problème social (et même dans les sociétés musulmanes). Mais, considérer les exceptions et légiférer dessus me laisse très perplexe.
    La loi est censé donner un cadre, un contexte, elle se doit d’être neutre et général. Et en cas d’abus, le juge a toutes les latitudes pour adapter la loi aux cas particuliers.
    Dommage qu’on en arrive là!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *