Têtue

La question incontournable (et facile à poser) à chaque entretien est sans aucun doute : « Quels sont vos qualités et vos défauts? ». Une question bâteau à laquelle il est à la fois très facile et très difficile de répondre. La plupart des personnes font étalage de leurs prétendues qualités et s’inventent d’autres qualités transformées en défauts : « Je suis trop perfectionniste »…etc Très barbant et ennuyant! Plus aucune créativité!

Pourtant, quand je m’arrête aux réponses de ceux qui me connaissent, j’ai du mal à me convaincre des qualités qu’ils me trouvent. Encore plus surprenant, j’ai encore plus du mal à me convaincre des défauts qu’ils me trouvent. Ce doit être mon côté têtu j’imagine! La contradiction par principe! qualité ou défaut? à vous d’en juger!

Je me surprends à penser à cette question à cette heure ci! Pourtant je ne cherche pas là à me vendre, je ne suis pas très loin d’être convoquée par morphée… Serais-ce une pensée prémonitoire pour un éventuel futur entretien d’embauche? Je ne sais pas. En tout cas, pendant quasiment tous les entretiens que j’ai eu à passer, c’est une question que j’ai souvent contourné (qualité? défaut?), et à laquelle je ne répondais presque que dans un sens, celui des défauts… C’est paradoxalement beaucoup plus valorisant…

 

5 commentaires

  1. C’est l’esprit caliméro :).

  2. Et l’esprit Droopy, quand on ne sait pas quoi dire…

    Parler de ses qualités fait prétentieux et vaniteux, parler de ses défauts, c’est chercher à inspirer de la bienveillance (vieux clichés 😀 ).. En même temps, si on va à un entretient, c’est pour décrocher le poste, pas pour viser le podium ou faire une belle 15è place (sur combien d’inscrits, d’ailleurs ?).

    Parler de soi est simplement reconnaitre qui on est, faire preuve d’esprit de construction, avec pour alliées l’humilité et la sagesse, avec pour outils nos qualités et nos défauts. Si dans ce que te disent celles et ceux qui te connaissent tu constates des éléments récurrents, c’est qu’ils ne sont surement pas sans fondements ! Approprie-les toi et fais-toi confiance..

    « Têtu » est cousin de « perfectionniste » : c’est à double tranchant, à double usage. Une source de potentiel, mais à apprivoiser. Après, on s’amuse volontiers avec 😉 ..

    Et sinon, il était bien ton entretient avec Morphée ? Tu penses avoir le poste ? ^^

  3. Ouais, Johan me fait de la concurrence, il écrit des commentaires (non sans intérêt) plus longs que mes billets 🙂 lol.

  4. Wé j’aurais bien aimé l’avoir comme pote pour mes dissertes et autres rédaction xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *