Drôle de début 2008…

Je n’avais pas d’à priori sur 2008 mais les premières semaines de cette année se sont imposées à moi. 2008 commence et persiste sous le signe de la maladie…

Après une grippe qui m’a clouée au lit pendant 10 jours début janvier, me voilà pour ce début février contrainte de subir ce qu’on appelle une grippe intestinale… Oh, oui, une bonne gastro qui m’oblige à me soumettre à un régime strict et à visiter très régulièrement la nuit ce qu’on appelle chez moi « la chambre du soulagement ». Je serai d’après mon médecin un spécimen qui préfèrerait évacuer par la bouche (J’arrête là sinon je vais vous écoeurer, si ce n’est pas déjà encore fait…).

Enfin, hier soir, je pensais avoir dépassé la maladie et j’ai osé manger, épicé en plus… Malheur! Je n’aurais pas du!

Voilà un petit post intéressant pour vous donner de mes nouvelles, bien qu’elles ne soient pas très positives. Reste maintenant à essayer d’être efficace. Le travail ne va pas se faire tout seul (Oh oui je reste très professionnelle! ça me perdra!) Malgré tout pour une auditrice que je suis, cette période est sans aucun doute la plus chaude de l’année… A croire que je n’ai pas de chance. Ou définitivement l’année 2008 n’est pas mienne…

3 commentaires

  1. Je te souhaite pleins de courage et prompt rétablissement! N’oublies pas de bien t’hydrater pour compenser les pertes.
    Bisou

  2. C’est sur que manger épicé alors que tu n’as pas encore récupéré ca n’est pas tres malin (quoique je l’ai faite aussi cette erreur en janvier …).
    En tous cas tiens au moins une semaine sans faire d’écart au niveau de la bouffe.
    Bon courage pour la suite :).

  3. On pourrait le faire humoristique :
    « – Tu es malade ? Tu as le temps de bloguer du coup..
    – Non, je n’ai pas le temps de bloguer..
    – Bah tu n’es pas malade alors !
    – Si, je suis malade… »

    D’où le slogan : « quand on est malade, le blog c’est pas automatique. »

    A part ça, tu n’es pas la seule à avoir un début d’année un poil difficile.. Je pensais aussi pouvoir démarrer correctement et rapidement ce que j’ai en tête, mais force est de constater qu’il y a eu comme un petit décalage de calendrier, pour ne pas dire une confusion dans mon esprit à propos du changement d’année.. Merci pour le moral. Maintenant que nous sommes depuis quelques jours dans une année qui m’est bien plus familière, je me dis que désormais ça devrait fonctionner..

    Soigne toi du mieux que tu peux, évite effectivement les choses « agressives » (même la tomate et ce qui en contient), « gave » toi de ces poudres qui aident à calmer les brulures intestinales (médicament délicieusement appelé « plâtre » 😉 ), si tant est que ton médecin t’en ait prescrit et je plussoie sur l’hydratation… Avec en plus un peu de calme et une gestion « aux p’tits oignons » du stress, ça ne devrait pas durer plus longtemps que ça. Mais si tu ne parviens vraiment pas à t’en débarrasser, fais-toi faire des tests plus approfondis : ce serait dommage qu’une chose triste comme un début d’ulcère puisse trouver un terrain de développement chez toi (je dis ça, mais je n’y crois pas un instant).. Moi aussi j’aime manger relevé, mais je sais que ce n’est pas toujours ce qu’on fait de mieux pour notre délicate mécanique de digestion..

    Tiens bon la rampe… (docteur à parlé ! je plaisante ^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *