Aussi fidèle qu'un lapin…

Aussi fidèle qu'un lapin…

« Mon petit, je ne pense pas réussir à te rester fidèle. Je me connais, j’ai besoin de décompresser. Je ne tiendrai pas. Et puis l’essentiel c’est que tu ne sois pas au courant … De toute façon, autour de moi, je ne connais pas une seule personne qui a su rester fidèle »

Hummm, Soit! Véridique cette phrase… Que faut-il en déduire?

S’attacher à une seule personne et lui accorder l’exclusivité est renoncer à toutes les autres possibilités et éventualités qui peuvent croiser nos chemins. Être infidèle est tout simplement refuser de renoncer aux autres possibilités.

Pourquoi se limiter à une seule personne quand plusieurs possibilités s’imposent à nous? Au nom de l’amour? Oui, hummm. Oui! C’est la seule réponse plausible qui me vient à l’esprit. Raisonnable?

La fidélité serait-elle finalement un vilain défaut qu’on aime tant cultiver au nom de l’amour? Ce défaut qui nous permet de mettre en évidence les frustrations de tout un chacun et de valoriser cette belle qualité qu’est la jalousie?

Rester célibataire, c’est avoir le choix finalement!

C’est certainement mon célibat qui me fait écrire de telles sottises, une façon de me convaincre que j’ai fait le bon choix?

Ps : J’avais oublié que j’avais écris ce post il y a à peu près 3 mois!

5 commentaires

  1. 1. Un peu facile la phrase citée en intro ^^.
    2. La Fidélité n’est pas un défaut mais une belle preuve d’amour et de courage(selon les personnes il en faut, demandez à Pocky).
    3. La Jalousie c’est comme un bon verre de Vin (ou Mojito si tu préfères). A doses raisonnables cela peut faire du bien, sans modérations, ça peut mal finir.
    5. « Rester célibataire, c’est avoir le choix Finalement ». Ca dépend pour qui ^^.

  2. Être célibataire, ça peut aussi devenir l’embarras du choix, voire l’embarras « tout-court ».. À user, là aussi, avec modération :lol:.

    À mon sens, la vraie fidélité ne se décide pas, elle se vit. On ne s’en aperçoit que bien plus tard, quand un jour on se rend compte qu’on a vécu une foultitude de choses et construit d’autres avec la même personne et avec plaisir, sans avoir une seule fois ressenti une vraie envie d’aller voir ailleurs..

    Évidemment, il y a toutes ces « pressions » qui nous entourent et parfois nous tiraillent : familiales, amicales, professionnelles. Mais si on s’accorde de vivre aussi avec plaisir, l’amour qu’on a pour certaines personnes vient de lui-même, peu importe la forme qu’il prend.

    Tu as envie de te donner ? Donne toi. Tu préfères vivre pour toi ? Vis pour toi. On te le reproche ? Peut-être, alors, es-tu dans le vrai… De toutes façons – et c’est un lieu commun – la vie est toujours un doux mélange de chaque.

    Mais sinon, je suis bien d’accord, dans le principe, l’herbe est toujours plus verte et plus nourrissante chez les autres.. C’est parfois aussi un peu avec ça qu’on construit chez soi..

    La jalousie dans tout ça ? Au choix : un bon réveil-matin ou une arme de destruction massive…

    (P.S. : j’avais pas déjà répondu ça il y a trois mois ? ^^)

  3. @ Johan fidèle à lui même, toujours des réponses consistantes 🙂 mais tout à fait d’accord avec toi, Au fait, j’ai écrit ce billet il y a 3 mois mais je viens de le poster.
    @Xuxu, la citation est peut être facile, mais c’est quasiment mot pour mot ce qu’un ex m’a dit un jour! Tu oserais dire ça à une nana toi?? Ma réponse derrière était claire : »Si tu sais dés maintenant que tu vas me tromper, alors casse toi de suite! »…

  4. Vu mes états de service, si j’avais une copine ça serait la dernière phrase que je pourrais lui sortir ^^.
    Après ta réponse, il s’est cassé tout de suite ou pas :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *