Au fond du lit…

Au fond de mon lit, tout au fond du lit, vraiment au fond du lit… Beaucoup de fatigue cumulée, des heures de sommeil à récupérer. Plus que de la fatigue, un poids, un fardeau… Seule la douleur commence légèrement à se calmer, nullement le reste. Une soirée pyjama seule au fond du lit ou toutes les questions s’incrustent et occupent mon esprit. Incertitudes, doutes, déceptions. Ai-je fait le bon choix?

Quelle idée de se poser autant de questions dans mon état. Mes dents me jouent-elles un tour? un manque de discernement? En tout cas, les réponses qu’elles me proposent ne me satisfasent pas pour le moment ou en tout cas ne me plaisent pas…

En attendant, je suis toujours au fond de mon lit…

2 commentaires

  1. Tu me rappelles beaucoup de choses. Ta lecture me renvois sur des images de mon passé et aussi de mon présent. L’extériorisation de soi grâce à la douleur dentaire. Il faut que je te dise que j’ai vécu plein d’histoires avec ça mais que je n’ai jamais osé raconter… Quand on souffre de la bouche, on se met des fois à réfléchir à cette vie et la voir sous un autre angle non? Je crois que je vais faire comme toi et sortir mes vieux bloc notes et puis tout balancer sur le blog…

  2. @RDB J’ai aussi un historique chargé en douleurs dentaires. Il faut dire que cette fois c’est particulièrement difficile. Mais c’est vrai qu’une dent aussi petite qu’elle soit nous fait voir la vie sous un autre angle… C’est curieux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *