Catégories
Audit De moi à...

Portraits

Je continue mes déplacements. Une saison de plus dans ma vie d’auditrice, une saison qui me paraît bien longue. De longues semaines de déplacements déjà et encore quelques semaines de déplacements à venir. Ma vie parisienne est certes passionnante mais ma vie lyonnaise me manque.

Peu importe les décisions que je prendrai dans le futur concernant ma vie professionnelle, je suis presque au bout de mes déplacements… Encore une année et je n’aurais plus à me déplacer autant et ce même si je fais le choix de continuer ma vie d’auditrice… Le temps passe et on ne le voit pas filer. On évolue, on prend du grade, on apprend beaucoup de choses, on développe nos compétences, on murît…

Catégories
De moi à...

En photos…

Tiens, pendant que les amoureux sont entrain de diner ou de se beycoter, je suis au lit avec mon rhume. Le moment de retranscrire mes dernières semaines .. en photos. Ces denières semaines ont été très riches. Trois semaines parisiennes intercallées d’un week end familiale à Francfort. Trois semaines de travail très chargées, des soirées retrouvailles, des diners, des amitiés retrouvées, des soirées salsa, Safari photo… Plein de petits plaisirs. Mais ce fut oh combien fatiguant.

Karine, une collègue et amie, Il faut supporter ma petite Karine, la saison n’est plus très longue!

Diners et soirées détente (Simo t’es un vrai cordon bleu!):

Catégories
De moi à... photo

Ange aux portes de l’enfer…

Un mélange à la fois d’interrogations et de réponses, de colère et d’apaisement, de certitudes et de doutes… Mais paradoxalement, une grande satisfaction. Dans ce brouillon, ce ciel nuageux, il y a tout de même de la lumière. Entre autre, celle de retrouver les miens dans moins de deux jours…

Cette photo prise vendredi dernier représente finalement parfaitement mon état d’esprit du moment…

Catégories
De moi à...

Semaine…

La semaine s’annonçait prenante, chargée mais non sans intérêt et ce fut le cas… Un train tôt le lundi à 6h30 du matin, des allers-retours Paris-Rungis les trois premiers jours, des journées pleines pimentées grâce à l’homme au masque…