Tendresse

Tendresse

J’avais envie de re-publier quelques billets que j’avais écrit sur toutapoil, le blog que j’ai mis hors ligne… !

La tendresse, cette sensation de fragilité, ce doux plaisir qu’on apporte par un brin d’affection, qu’on ressent par un soupçon d’émotion, qu’on épice par une poignée de douceur, qu’on nourrit par une légère fragilité et qu’on parfume par une délicate attention, le tout assaisonné par un regard, une caresse, de douces paroles… Sans rien attendre en retour, sans rien espérer si ce n’est d’éveiller les sens, d’apaiser les esprits, d’enlacer les corps, de les laisser s’ouvrir, se détendre et se ressourcer…

De l’amour? Non… du désir? non plus…. Plutôt une ouverture sans excès, une retenue sans blocage, une proposition sans contrainte, une sensation de bien être. En somme, un vrai voyage des sens, de tous les sens! Il paraît que la tendresse est tout aussi apaisante qu’une bonne partie de jambes en l’air…

Et même pas besoin d’être à poil cette fois-ci…

3 commentaires

  1. la tendresse est l’abnégation de soi ,une élévation spirituello_culturelle qui a comme objectif de transcender l’avidité ,
    dans ma vie je la pratique , c’est loin d’être facile , ça suppose le savoir de cultiver la force de « prendre sur soi  » ,surtout dans une situation de conflit , la tendresse serait alors savoir ménager le sentiment de son adversaire et conjoint ; le désagréable sentiment ; au risque de subire plus ,

    c’est vrai que la tendresse est le caractrère d’un esprit ouvert et fort ,
    salut

  2. C’est vrai très joli ce que tu as écris tu as bien fait de le remettre en ligne !

  3. Dieu que c’est vrai ! Et combien de gens passent sans cesse à côté…… Souvent faute de ne pas avoir appris à mettre en pratique, ou de ne pas oser.. Ce que tu décris est un des éléments clé de l’Amour, le vrai, celui qui consiste aussi et surtout à percevoir, penser et agir avec cette merveille d’ingénierie de la nature qu’on possède à peu près tous quelque part très au-dessus de la ceinture… Pour ça, aucun besoin d’entretenir de relation amoureuse ou intime, la complicité peut naitre plus facilement qu’on ne l’imagine. Mais quand celui ou celle qu’on aime nous accorde ce genre d’instant et s’endort délicatement dans nos bras, aucun alcool, aucune drogue ne peut avoir d’effet plus grisant, plus profond que cette confiance qui nous est clairement explicitée ! Surtout quand soi-même on suit le « mouvement » et qu’on se réveille tous les deux plusieurs heures plus tard comme deux fleurs aux premiers rayons du matin, dans la même position…..

    Merci d’avoir republié ce billet 😉 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *